9/03/2017 - Les IRT dans la presse

Les bons chiffres des Instituts de recherche technologique

Selon les derniers chiffres recueillis par l’association French Institues of Technology (FIT), au 31 décembre 2016, les huit IRT français ont déjà participé à 104 transferts de technologies, déposés 206 brevets ou logiciels et créé 61 plateformes technologiques.

Avec huit instituts de recherche technologique (IRT), la France a enfin l’équivalent des instituts Fraunhofer allemands… en mieux. Créés entre 2012 et 2013 grâce au Programme des investissements d’avenir (PIA) et dotés de 940 millions d’euros sur dix ans, les IRT organisent une recherche mutualisée public-privé autour de huit thématiques : technologie numérique (IRT B<>Com), microbiologie et maladies infectieuses (IRT Bioaster), usine du futur (IRT Jules Verne), matériaux, métallurgie et procédés (IRT M2P), nanoélectronique (IRT Nanoelec), systèmes ferroviaires (IRT Railenium), aéronautique, espace et systèmes embarqués (IRT Saint-Exupéry) et ingénierie numérique des systèmes (IRT SystemX).

459 entreprises impliquées

Entreprises et laboratoires publics mutualisent des moyens humains et matériels pour mener à bien des projets de recherche collaboratifs dont ils partagent la propriété intellectuelle. Et cela fonctionne. En quatre ans, les IRT – qui fédèrent 459 partenaires industriels et 116 académiques, soit près de 1 000 personnes – ont déjà réalisé 104 transferts de technologie, déposé 206 brevets, initié 871 publications scientifiques, créé 61 plates-formes technologiques et participé à 29 projets de recherche européens.

Plus d’informations sur: https://www.industrie-techno.com/infographie-les-bons-chiffres-des-instituts-de-recherche-technologique.48087